Toute la ville en parle de Fannie FLAGG

Le résumé et la présentation des éditions CHERCHE MIDI :

L’auteur de Beignets de tomates vertes nous conte, dans ce roman choral, l’histoire d’un petit village du Missouri, Elmwood Springs, depuis sa fondation en 1889 jusqu’à nos jours. Les années passent, les bonheurs et les drames se succèdent, la société et le monde se transforment, mais les humains, avec leurs plaisirs, leurs peurs, leurs croyances, leurs amours, ne changent guère. Et c’est la même chose au cimetière puisque, loin de jouir d’un repos éternel, les défunts y continuent leurs existences, sous une forme particulière. Au fil des décès, ils voient ainsi arriver avec plaisir leurs proches et leurs descendants, qui leur donnent des nouvelles fraîches du village. Tout irait ainsi pour le mieux dans ce monde, et dans l’autre, si d’inexplicables disparitions ne venaient bouleverser la vie, et la mort, de cette paisible petite communauté. 

Avec étonnement, je me rends compte que je découvre mon premier roman de Fannie FLAGG. Naturellement, je connais le succès de ses fameux Beignets de tomates vertes. Je n’ai aucun avis sur l’écriture de cette auteure. Je ne sais si Toute la ville en parle est construit ou non de la même manière. C’est une nouveauté pour moi.

Je trouve ce livre atypique. C’est un roman particulier qui retrace l’évolution d’une famille, la naissance et la vie d’un village devenu ville, qui rend compte avec un jugement amusé, forte d’anecdotes, la société américaine sur à peu près deux siècles, des colons du Missouri à nos jours.

Les portraits principaux de ce roman sont Lordor Nordstrom et Katrina Olsen, tous deux suédois, et leurs descendants. Je me suis attachée à eux, à leur rencontre, à leur bienveillance, à leur travail et à leur altruisme. La petite société de colons qui les accompagnent est charmante, dans le même esprit communautaire et de partage.

Les vies défilent dans ce récit. Fannie FLAGG décrit des habitudes, des dérives, des personnalités fortes, des trahisons. C’est un portrait réaliste, amusé et amusant d’une société qui se développe, qui évolue, qui devient celle que nous connaissons.

Le roman est construit avec un certain brio. On ne s’éloigne jamais de ces gens. On suit un fil conducteur : le temps, ses aléas, le destin. C’est une lecture déroutante pour moi. Je ne m’attendais pas à cette galerie de personnages, à cette trame, à ce regard sociétaire.

Ce livre a des qualités indéniables. Pourtant, cette lecture n’est pas le genre qui me ravit et qui me passionne. Je préfère m’attacher à un personnage. J’aime le suivre dans sa construction. Les sagas familiales, le destin d’une communauté, même si cela est fort intéressant, surtout dans un contexte aussi fictif et distrayant, imaginatif et positif, n’est pas ma « tasse de thé ».

Je pense que les lecteurs passionnés de Fannie FLAGG seront émerveillés par sa créativité. Il faudra me dire si cette écrivaine traite ses précédents romans de la même façon. J’attends vos commentaires avec impatience…

Mon évaluation : Je suis fort mitigée : entre mes goûts personnels et cette plume créatrice et imaginative, mon avis reste intime et n’engage que moi : ♡ ♡ 1/2 ♡

Je remercie très chaleureusement les éditions CHERCHE MIDI, l’auteure et NetGalley pour cette lecture et ce service de presse.

2 réflexions sur « Toute la ville en parle de Fannie FLAGG »

  1. Je n’ai lu que La-derniere-reunion-des-filles-de-la-station-service et l’écriture et le style de l’auteur était bien différent.
    Je pense que ce titre t’aurait davantage séduit.
    Pour ma part, j’ai bien aimé ce dernier roman assez original

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s