Petites confidences et grandes confessions à Martha’s Vineyard

Sarah MORGAN nous prévient : ce roman est différent. Je vous affirme qu’il est bien plus profond que toutes les histoires que j’ai lues de cette auteure. Ce livre me rappelle même les récits de Erin HILDERBRAND.

Pourquoi ?

Une île au large de Manhattan

Le décor est somptueux, loin des fastes de la grande ville. Presque discret, campagnard… un lieu qui apporte soutien et chaleur humaine. Un univers où les personnages réapprennent à vivre, à être considérés et aimés.

Il y a aussi la maison familiale qui est une âme aussi importante que les protagonistes. Un décor bien intégré à l’histoire.

Le contexte est donc riche. Il apporte une bonne dose d’émotions à lui tout seul.

Trois générations de femmes

Une ado, une femme mariée puis veuve, la trentaine, et une femme mûre, d’à peine soixante dix ans.

Trois voix, trois visions, trois combats qui ne m’ont pas laissée indifférente. Aucune caricature, pas de cliché. Ces personnages féminins ont le mérite de diversifier les expériences. J’ai aimé autant suivre Mack dans sa quête d’identité, que Lauren laissant dix-sept ans de raisons et de compromis derrière elle pour retrouver d’autres valeurs, que Nancy, en nouvelle femme qui défie son passé et son premier grand amour.

Des secrets, des confessions, des confidences… Il faut percer le mystère

Les intrigues se mêlent et se démêlent pour mon plus grand plaisir. Le passé est compliqué pour chacune d’elle. Le mieux est de percer les non-dits, les omissions et les mensonges. La vérité apaise. Il faut cependant avoir le courage d’affronter ses erreurs et ses choix. Nos personnages ne sont pas parfaits et ils m’émeuvent pour cela.

Plus qu’une romance… un magnifique récit

La romance, même si elle est existante, n’est pas aussi prégnante que dans les autres livres de Sarah MORGAN. L’histoire gagne en émotions et en réalisme. Le côté humain et psychologique est bien défendu. J’apprécie la qualité de ce roman.

Bravo !

Mon évaluation : COUP DE COEUR ! ♡ ♡ ♡ ♡ ♡

Le résumé des éditions HARLEQUIN

Les femmes de la famille Stewart ont décidé de s’échapper de leur quotidien le temps d’un été pour se ressourcer sur les plages de l’île de Martha’s Vineyard. Mais leurs valises ne sont pas les seuls bagages qu’elles transportent : chacune est venue chargée de ses préoccupations et de ses inquiétudes. Nancy, la grand-mère, aimerait expliquer à ses filles, Lauren et Jenna, les raisons qui l’ont empêchée d’être une mère parfaite mais ignore comment ; Lauren, quant à elle, doit gérer le deuil de son mari décédé d’une crise cardiaque ; Mack, la fille de Lauren, a perdu son père… et ses repères, car celui qu’elle pensait être son géniteur ne l’est pas. Jenna, elle, rêverait de fonder une famille, un rêve malheureusement inaccessible. Au gré des discussions, des fous rires et des balades sur le sable, ces quatre femmes qui se croyaient très différentes vont se redécouvrir, s’entraider et comprendre qu’ensemble elles peuvent reprendre leur vie en main.

Un grand merci au blog Netgalley, à l’auteur et aux éditions HARLEQUIN pour ce🤔SP.

2 commentaires sur “Petites confidences et grandes confessions à Martha’s Vineyard

Ajouter un commentaire

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :