Un meurtre peut en cacher un autre… en pleine campagne british !

MON EVALUATION :

Le résumé des éditions CITY EDITIONS (13 février 2019) : Une ligne de train à grande à vitesse qui va passer tout près de Honeychurch ? Shocking ! Les habitants du village refusent d’en entendre parler, décidés à préserver la tranquillité de ce coin de campagne anglaise. À tout prix. Alors, lorsque le représentant du ministère des Transports est assassiné, tout le monde devient suspect. Pire : les meurtres s’enchaînent comme les scones à l’heure du thé ! Vendetta d’opposants au projet ? Règlement de comptes local ? Kat Stanford, qui vit dans l’une des vieilles bicoque du domaine, doit absolument découvrir qui est le coupable. D’autant que les meurtres parviennent bientôt aux oreilles de son ennemie jurée, Trudy Wynne. Cette journaliste de la presse à scandale est bien décidée à se venger de Kat qui lui a « volé » son mari ! C’est une occasion bien trop belle pour la laisser passer…

Hannah DENNISON brouille les pistes avec originalité. Si un meurtre peut en cacher un autre, il est fort probable que cette histoire de ligne de trains ne soit pas la seule fausse piste qu’elle nous offre. Kat Stanford note bien que certains détails clochent dans ce contexte révolté.

Elle se retrouve, bien malgré elle, au centre de l’agitation, omettant quelques vérités à sa chère maman. Les deux évoluent avec originalité. Leur relation se renforce entre taquineries, reproches et complicité. J’aime beaucoup ces liens qui se consolident au gré des évènements. Après tout, j’imaginais une forte rivalité et une vraie incompréhension entre la mère et la fille. Je découvre une tendresse et une empathie qui me touchent vraiment. Le chien et le chat, ennemis jurés, se métamorphosent en deux compères attirant les bourdes et les ennuis.

Avec l’arrivée d’Alfred, ce demi-frère au passé tumultueux et pas très honnête, je pressens que les affaires de nos deux comparses ne vont pas s’arranger. Bal mortel à Honeychurch promet encore un bon moment de lecture.

Kat ne semble pas prête à retrouver la capitale londonienne. Il est fort probable qu’elle prolonge son séjour, encore un peu, dans cette propriété assez atypique. J’ai hâte de connaître le destin d’Eric, le voisin grognon, du petit Harry et de ses délires, de la comtesse douanière qui ne perd pas vraiment la tête. Je suis aussi intriguée par l’évolution de ce policier qu’on aurait tendance à sous-estimer, le fameux Shawn…

Bref, cette série est vraiment attractive et bien agréable à lire, à condition d’aimer cette ambiance british et ces enquêtes sur fond de terroir et de campagne.

Mon évaluation : ♡ ♡ ♡ 1/2 ♡

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :