Le thriller de Gilles LEGARDINIER : mon avis

Nous étions des hommes

Nelson, le chat, ne tient qu’un rôle bien secondaire. C’est comme s’il n’existait pas mais il est bien là, dans l’appartement de Jenni ! Mais décidément, ce livre est bien différent des autres romances de Gilles LEGARDINIER puisqu’il s’agit bien d’un thriller-policier.

Ce que je pense de l’intrigue :

L’intrigue est complexe et dense. On y retrouve les ingrédients courants des thrillers : les meurtres,
les complots, le vol et le cambriolage, le chantage, le trafic dans des domaines scientifiques.

La romance n’a pas sa place; l’humour, non plus.

C’est dans des milieux liés au médical que Jenni, la statisticienne génétique et Scott, le docteur spécialiste de la maladie d’Alzheimer, entraînent le lecteur. Ne maîtrisant pas le domaine scientifique évoqué, je suis l’intrigue plus que je ne l’analyse et ne l’anticipe… avec un intérêt modéré.

La profusion des situations et des acteurs impliqués me font penser au syndrome E et à Gataca de Franck THILLIEZ (qui ont ma préférence). Chaque détail donné est un indice, une piste ou une pièce du puzzle.

Gilles LEGARDINIER paraît très bien documenté sur tous les sujets abordés. Il écrit une trame construite, mais le (ou les?? Je ne révélerai rien de la fin!!) coupable(s) sont bien loin de mon imagination. Dans ce thriller y sont mêlés les technologies futuristes et un certain idéal de l’immortalité et/ou de la quête de la jeunesse éternelle. C’est au-delà de mes aspirations d’une lecture…

J’aime toujours son message final et, chaque fois, il me touche beaucoup parce qu’il prend en compte ses proches et ses lecteurs.

Ce que je pense de la couverture :

Je ne peux plus faire le lien entre la couverture et le titre de Primo LEVY et celui de Gilles LEGARDINIER. C’était un lien imaginé de mon esprit… Désolée pour la mauvaise piste !!! Je ne parviens pas tout à fait à faire le lien entre les deux squelettes et l’intrigue présentée, si ce n’est cette envie de détruire l’espèce humaine. Là, on retrouve un peu de Si c’est un homme.

En bref : Voici une lecture qui m’a paru un peu longue et fastidieuse parce que le sujet n’était pas dans mes domaines de connaissances et dans mes intérêts. Le résumé était là pour m’éclairer sur cette erreur… Je l’ai ignorée.

L’intrigue me semble correctement construite. On se croirait dans un James Bond assez ancien, avec un garde-du-corps, un médecin, un chat futile, de jolies femmes sans intérêt pour l’intrigue, des morts, des complots et des chantages, une affaire financière et des brevets scientifiques, des objets n’existants pas mais… qui sait? peut-être un jour…

Je me suis forcée à lire toutes les pages. Je voulais avoir un avis sur le thriller de Gilles LEGARDINIER.  Le plaisir de lecture s’est envolé, malgré moi. Je ne me suis pas laissée prendre par l’intrigue, ni par les personnages.

Mon évaluation : ♥ ♥ ♥

Un p’tit lien vers un autre article ? CLIQUEZ ici pour lire mes attentes de lecture et ici pour lire mon parcours de lecture.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :